* La jam-méditation tous les mercredis de 8h45 à 9h50 au Studio Keller.

bol-tibetain-3eme-oeil-6eme-chakraNous nous appuierons une structure empruntée à la Contemplative Dance Practice, espace partagé de méditation et de danse en silence :
(1) 20 minutes pour arriver énergétiquement / méditation assise, dos aux murs de l’espace
(2) 20 minutes pour arriver physiquement / étirements individuels, des muscles et de l’imagination
(3) 20 minutes pour arriver dans la relation aux autres / espace de danse partagée, avec une alternance entre observation (depuis les murs de l’espace) et danse (précédée d’un « salut à l’espace »)
(4) 5 minutes de retour à la méditation assise en guise de conclusion
La pratique aura lieu de 8h45 à 9h55, un gong sonnera à chaque nouveau début (à 8:50, 9:10, 9:30, 9:50) et trois gongs (à 9:55) pour signifier la fin. La contribution pour la location de l’espace se fait sur la base du prix des jams au studio Keller (TR: 3€, TN: 5€).
Après cela, vous êtes libres de continuer joyeusement votre journée ou de participer au cours de contact improvisation et technique Alexander donné par Matthieu Gaudeau de 10h à 12h30.
 
 

* Les stages, c’est des danseurs/danseuses, chorégraphes, improvisateurs/improvisatrices venues du monde entier pour nous guider, un ouiquende ou une semaine

Depuis nos quatre années d’existence, nous avons eu la joie d’accueillir Charlie Morrissey, Bruno Caverna, Ralf Jarozinsky, Jurij Konjar et Karen Nelson. Plein de joies que nous avons goût à renouveler en les conviant régulièrement à revenir à Paris.
 

* Les conférences-ateliers ça se passe 3 fois par an de 17h à 20h au Carreau du Temple.

Qu’est-ce qu’une conférence-atelier? (ou comment mettre des idées en mouvement ?)piment conf-jam

Une conférence-atelier c’est un.e conférencier.e et un danseur ou une danseuse qui partagent un espace pour penser et bouger. Ça dure trois heures et demie et voilà ce qui s’y joue : une idée est partagée avec des mots, puis une mise en mouvement nous la font descendre dans les articulations, ouvrant sur un espace de danse improvisée et collective qui est l’occasion de tester ces idées et ces mouvements, pour nous-mêmes et avec les autres.

Plutôt que d’ajouter la parole à la parole, cette structure est une invitation à donner une réponse motrice aux discours portés sur le mouvement. En mettant dans un même espace de travail contact improvisation et autres pratiques du corps et du mouvement, les conférences-jams invitent une dynamique de décloisonnement, de co-construction, de déplacement de point de vue et d’enrichissement mutuel.