(C)I – (Contact) Improvisations

 

25/09/2020 Le gouvernement a annoncé la fermeture des gymnases pour deux semaines (au moins). La mairie de Paris demande une concertation sur le sujet. Nous sommes donc un peu dans le flou concernant la date effective de cette nouvelle consigne. Si vous participez ou souhaitiez participer à l’atelier de danse contemporaine, envoyez-nous votre adresse email à: ci.breguet.lolm@gmail.com Cela nous permettra de communiquer plus facilement avec vous sur la fermeture et la réouverture du gymnase Breguet Merci!

Nous vous proposons un nouvel atelier de contact improvisation, tous les mercredis de 17h à 19h (juste avant l’atelier de danse contemporaine)

Pourquoi avoir mis le mot « contact » entre parenthèses? Eh bien, parce qu’en l’état, il est difficile de dire si nous pourrons effectivement être en contact toute l’année. J’adapterai les propositions en fonction de la situation sanitaire et des recommandations officielles, Mais, quoi qu’il advienne et tant qu’il nous sera possible de danser, cet atelier restera un espace où apprendre par le mouvement, dialoguer de manière non-verbale, s’inventer ensemble et s’émerveiller d’être là.

Cette crise malmène nos habitudes?… Profitons-en pour voir où les détours qu’elle nous oblige à prendre nous mènent!…

Heureuse de partager cette année d’improvisations avec vous!

 


 

Où? Gymnase Breguet – Salle de danse au 2e étage – 27 rue Breguet 75011 Paris

Quand? Tous les mercredis de 17h à 19h ( !!! attention, pour les vacances scolaires, vérifiez si l’atelier est maintenu dans le calendrier !!! )

Combien? 12€ à 15€ l’atelier à l’unité (selon vos revenus) ou 100€ la carte de 10 ateliers + adhésion à l’association

Comment? https://www.facebook.com/events/763011597828930/   ci.breguet.lolm@gmail.com

Qui? Catherine Kych danse depuis une trentaine d’années (danse classique et contemporaine, mouvement sensoriel). En 2007, à la recherche d’espaces de liberté, de jeu et de partage, elle a plongé dans le contact improvisation et s’est enthousiasmée pour cette pratique non‐normative qui lui offrait la possibilité de rencontrer, d’abord par le toucher et le mouvement, des « autres », et de construire et déconstruire avec eux le monde.

Chemin faisant, elle s’est muni d’outils pour faciliter l’accès à une conscience réfléchie de l’expérience. Depuis elle est membre du GREX ( www.grex2.com), groupe de recherche sur l’explicitation fondé par Pierre Vermersch, qui travaille à de forger des outils et une pensée de la psycho-phénoménologie. Plus récemment le D.U. « Médecine, méditation et neurosciences » de Strasbourg est venu compléter ses connaissances pratiques et théoriques sur l’attention – notamment dans les pratiques méditatives. Enfin cette année, une formation en hypnose ericksonienne viendra nourrir sa curiosité sur les différentes manières d’être au monde et d’être en relation.